Challenge 0 dépense

Le défi 0 dépense ou No spend comme l’appelle nos amis anglo saxons c’est le fait de stopper toutes ses dépenses non essentielles pendant un mois. L’idée est devenue virale en 2015 où pour préparer Noël on a vu fleurir des No-Spend November aux états-unis.

Dans la même lignée que le mouvement « No Buy » l’objectif est ici d’arrêter les achats superflus. Oui pour le plein d’essence, le loyer, l’eau et les courses – exit les restos, les visites chez l’esthéticienne, le tabac, les virées shopping… Non aux bottines  qui te font de l’œil depuis 3 semaines. Voici quelques astuces pour tenter ce défi qui fait du bien au porte-monnaie… et à la planète.

Avant de commencer – on identifie les points d’attention

Avant tout, réfléchis à tes dépenses, quels sont tes points faibles et sur quoi tu dois faire un effort et établis un plan d’attaque. Profite de ce mois pour redécouvrir ton dressing, tu y dénicheras certainement quelques pièces que tu avais totalement oublié ou retrouver des tenues que tu adores mais que tu ne portes plus. C’est l’occasion aussi de dire stop aux plats à emporter – exit les pizza, Uber Eats et les autres- c’est le moment de passer aux fourneaux. Et côté loisir, c’est le moment de lire les livres achetés qui traînent sur l’étagère, de revoir quelques DVD ou d’aller à la bibliothèque/médiathèque du coin.

Halte aux tentations !

Parce qu’on est tous humains après tout, autant éviter les tentations. On supprime les applis Deliveroo, Vepee, Asos, Zara. Parce que quand on s’ennuie et qu’on erre sur nos téléphones on revient toujours sur nos pêchés mignons et c’est quand même plus compliqué de devoir les réinstaller avant. Après le téléphone on passe aux emails et on place les newsletters dans la boite spam ou plus radical on se désinscrit de la newsletter – comme ça aucun risque de voir passer la fameuse paire de bottines dans la pub du moment.

Pour rester motivés, beaucoup utilisent un tracker comme tu peux le trouver ici pour suivre les jours sans dépense. Personnellement j’aime les utiliser pour écrire chaque jour combien je n’ai pas dépensé. Dès qu’une tentation se présente et que j’y ai résisté je note le montant dans mes notes de téléphone et tous les jours j’écris combien je n’ai pas dépensé. Ca me permet de rester motivée et surtout de voir les effets produits par ce défi et de me projeter sur ce que je pourrais faire de cet argent à la fin du challenge, un resto, un spa entre copines, une virée BMX, un saut en parachute…

Faire le bilan

L’objectif n’est pas de se frustrer à un point tel que l’on rechute et dépense plus le mois suivant mais de faire le point sur ce dont nous avons vraiment besoin. Ca permet d’économiser pendant tout un mois et de se poser des questions avant d’acheter – parce que le marketing c’est ça – c’est d’initier des achats d’impulsions. C’est une façon drastique certes, mais particulièrement efficace pour revoir sa façon de consommer.

Dorénavant, quand je suis tentée par quelque chose je le met dans mon panier, ou dans mon panier pour plus tard et j’y reviens une semaine ou un mois après- autant le dire tout de suite, les objets sortent très souvent du panier passé cette période !

Finalement c’est une bonne manière pour réaliser que l’on a pas besoin de ces choses qui nous faisaient pourtant si envie et ça nous (ré)apprend à développer notre créativité et à prendre le temps.

As-tu déjà fais ce type de challenge? qu’est-ce que tu en as pensé? sinon prêt à te lancer?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :