Comment économiser de manière durable?

Economiser – c’est souvent plus facile à dire qu’à faire… et quand on parle de faire des économies on pense à diminuer ses dépenses. Autant en ces temps de confinements, on a tous largement diminué nos budgets essence, sorties…. et d’ailleurs le taux d’épargne des français est passé en mars à 25%. Pour autant ce n’est 100% de la question, parce que ce n’est pas pérenne, parce qu’on ressortira un cinéma, au restaurant, peut être même un peu plus qu’avant, ou en tout cas il me semble tout à fait logique que les tarifs augmenteront sensiblement.

Diminuer ses dépenses sur l’un des trois principaux postes de dépenses

La majeure partie de nos dépenses correspondent à l’un de ces 3 postes

  • Logement
  • Alimentation
  • Déplacement

Donc pour économiser durablement, autant se concentrer sur l’un de ces 3 postes. En commençant par le logement:

  • en optant par exemple par la colocation,
  • en changeant de fournisseur d’énergie (quechoisir par exemple a un comparateur qu’il met régulièrement à jour),
  • en renégociant son emprunt/ ses assurances,
  • en favorisant des éco-gestes apprenant à éteindre ses appareils électriques quand on le utilise pas, couvrir ses casseroles, faire sécher son linge à l’air libre, préférer les douches aux bains…
  • en louant une pièce de son logement – la chambre/studio de l’aîné qui a quitté le nid à un étudiant, de l’espace de stockage à la cave…
  • en achetant d’occasion, du mobilier, de l’électroménager…

Pour ce qui est de l’alimentation, :

  • en faisant soi-même, des burgers maison coûtent environ 1-2€, et en plus on peu adapter selon ses envies avec du bleu, des noix, pareil pour les pâtes à la place des pasta-box…
  • en faisant une liste – et en la respectant
  • en évitant les « promotions », enfin plutôt les fausses-promotions…celles avec les formats familiaux qui sont en fait plus chers qu’à l’unité ou le 2 achetés le 3 ème gratuit où les 3 ensembles coûtent plus chers que sans la promotion…
  • en privilégiant les produits complets et de saison
  • en apprenant à cuisiner avec des protéines végétales (entre 2 et 5 fois moins chères que les protéines animales)

Enfin là où les économies peuvent être les plus importantes – les déplacements, parce qu’on le sait bien les voitures sont un véritable gouffre financier, alors avec quelques changements on peu quand même réussir à avoir un impact important sur son budget :

  • En choisissant un véhicule adapté à ses besoins -exit donc le 4×4 pour un célibataire qui vit en ville
  • En privilégiant les véhicules fiables anciens, qui demandent peu d’entretien, comme les ford focus, les mazda 2, les honda civic, les C1…
  • En optant pour le covoiturage, pour partir en vacances ou potentiellement pour aller au travail,
  • En optimisant ses déplacements – en allant faire ses courses soit à proximité de son lieu de travail ou d’habitation ou sur le trajet plutôt qu’en faisant une sortie dédiée pour,
  • En privilégiant les transports en commun, voire quand c’est possible en prenant des billets d’occasion (notamment sur des sites comme trocdestrains ou zepass…

Augmenter ses revenus

Economiser, quel que soit le salaire, mais surtout quand celui-ci est déjà juste, on se dit toujours que ça peut attendre, d’avoir plus de sous- et c’est vrai, parce que le principe même d’économiser c’est de dépenser moins que ce que l’on gagne. On a déjà vu plus haut quelques pistes pour diminuer ses dépenses, mais on peut aussi voir pour augmenter ses revenus:

  • En essayant de travailler plus ou en négociant une augmentation,
  • En optant pour le covoiturage,
  • En louant une pièce de son habitation, ou en mettant son habitation sur airbnb,
  • En louant sa voiture, ses objets,
  • En vendant ses photos, ou en faisant des vidéos youtube,
  • En vendant ce qu’on utilise plus – du vieux téléphone, aux vêtements trop petits des enfants…
  • En faisant du baby sitting ou dog-sitting si vous avez des enfants ou un chien,
  • En donnant des cours – une copine barmaid donne des cours de mixologie une fois par mois, personnellement juste à la fin de mes études je donnais des cours de maths, ça peut être des cours de cuisine végétale, de savonnerie, de peinture au naturel, de transformation des palettes…
  • En investissant dans des parkings, dans des SCPI, des foncières côtées, des actions à dividendes croissants, des entreprises – pour toucher les loyers ou les dividendes tous les mois, les trimestres, ou tous les ans,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :